myopie par laser
ACCUEIL       CONSULTATIONS    HOSPITALISATION                                                                 
Cataracte    Glaucome    Strabismes    Myopie par laser    Conjonctive    Paupières    
    Rétine     AquaLase    Ozil    Cornée    Foire aux questions    Anomalies de la vision    ACCUEIL.htmlconsultation_malauzat.htmlclinique_theodore_ducos.htmlcataracte.htmlglaucome.htmlstrabismes.htmlmyopie_par_laser.htmlconjonctive.htmlpaupieres.htmlretine.htmlcataracte_Ozil.htmlcornee.htmlfoire_aux_questions.htmlanomalies_de_la_vision.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2shapeimage_2_link_3shapeimage_2_link_4shapeimage_2_link_5shapeimage_2_link_6shapeimage_2_link_7shapeimage_2_link_8shapeimage_2_link_9shapeimage_2_link_10shapeimage_2_link_11shapeimage_2_link_12shapeimage_2_link_13shapeimage_2_link_14
 
LASER EXCIMER DE SURFACE

--------------  le principe du traitement laser --------------------------------------------------------

-------------- Déroulement de l'intervention --------------------------------------------------------

    A la fin de la consultation pré-opératoire, l'indication opératoire a été portée, les contre-indications écartées. Le choix de la technique d'excimer de surface (PKR) a été fait.   

    Un consentement éclairé a été remis, ainsi qu'un devis, pour signature.

    Un rendez-vous opératoire a été choisi, respectant sauf accord particulier, un délai de réflexion de 15 jours.


-------  Où, Quand, Comment -------

   

    L'intervention peut être réalisée à n'importe quel moment de l'année, en évitant cependant une exposition prévue au soleil particulièrement intense au soleil dans les semaines qui suivent (ski,...).   

    L'intervention a lieu en clinique, dans un bloc opératoire dédié à cette chirurgie, en ambulatoire (pas d'hospitalisation).

    Au préalable, juste avant, est réalisée une analyse topographique de la cornée pour éliminer une dernière fois une contre-indication liée à une anomalie de la cornée.

    Il n'est pas nécessaire d'être à jeun ou de prendre une prémédication.

    L'intervention se fait en position allongée, sous anesthésie locale de contact (collyre anesthésiant). Elle n'est pas du tout douloureuse.

    Les deux yeux sont opérés successivement le même jour.

    L'œil est maintenu ouvert par un écarteur de paupière et la seule coopération demandée au patient est de fixer une diode lumineuse qui permet de centrer le traitement laser.

    Le traitement lui-même ne dure alors qu'une vingtaine de secondes. Puis on passe au traitement de l'autre œil.

    L'intervention terminée, une ordonnance de collyre et antalgique est donnée.

    Il faut compter un séjour d'une heure à la clinique.

   

-------  Déroulement d'une intervention -------

    Le traitement de la myopie au laser excimer de surface (PKR) est la technique qui a le plus de recul dans le temps. Elle a fait suite, dans les années 9O aux incisions radiaires (kératotomie radiaires).

--------------  Les suites opératoires --------------------------------------------------------

    Il faut prévoir 2 à 3 jours sans travail, sans pouvoir bénéficier d'un arrêt de travail (pas de prise en charge Sécurité Sociale)


-------  Précautions post-opératores -------


    Ne pas se frotter, éviter les chocs, la poussière pendant quelques jours.

    Pas d'exposition sans protection (lunettes de soleil) à un soleil intense (ski, bateau,...), pour éviter une cicatrisation anormale qui pourrait compromettre le résultat.


-------  Douleurs post-opératores -------

   

    Les suites opératoires sont marquées par une douleur pendant 2 jours environ, correspondant à la cicatrisation de l'ulcération superficielle de la cornée. Cette douleur est atténuée par le port d'un lentille de contact "pansement", qui sera enlevée au premier rendez-vous de contrôle, à J+4.


-------  Résultats visuels -------


    Durant les 2 premiers jours, tant que la cornée n'est pas cicatrisée en surface, l'acuité est limitée (impression de buée sur les lunettes). Puis, très vite, l'acuité visuelle va augmenter rapidement. Au-delà de 2 jours, l'acuité est en général suffisante pour des activités simples.

    Le résultat final demande quelques jours pour être constaté. Il dépend de facteurs de réaction individuelle, imprévisibles, qui font que l'on ne peut jamais garantir un résultat absolument parfait chez tout le monde. Plus la myopie sera faible, moins l'astigmatisme sera marqué, meilleur sera le résultat.

    Il n'est jamais exclu que, pour certaines activités, le port d'une petite correction optique soit nécessaire. Cette éventualité reste cependant exceptionnelle.

    Par contre, le laser ne traite que la myopie observée à l'heure de la chirurgie. Cela ne l'empêche pas éventuellement de progresser comme elle l'aurait fait sans opération. C'est pour cela que l'on n'opère qu'un patient dont la myopie n'évolue plus depuis plusieurs années.

    Par ailleurs, naturellement, cette chirurgie au laser ne permet pas d'éviter la survenue de la presbytie à partir d'environ 45 ans.


-------  Consultations de contrôle -------


    Classiquement, un contrôle est effectué à J+3 ou 4, où sont enlevées les lentilles de contact et où on s'assure que la cicatrisation superficielle se fait correctement. L'acuité, non définitive, est évaluée. Puis à J+15 et à deux mois.


------- Complications -------


    Aucune complication ne survient dans l'immense majorité des cas.

    Les problèmes de traitement mal centré n'existent plus depuis longtemps, du fait de lasers qui sont munis d'un système "d'eye tracker", qui permet au faisceau laser de suivre automatiquement les éventuels petits mouvements des yeux lors de l'intervention.

    Le phénomène de "haze", consistant en un brouillard cornéen apparaissant rapidement après l'intervention sont devenus très rares avec les nouvelles générations de laser. Il régresse toujours complètement dans ces rares cas.


    Le résultat imparfait, où l'acuité visuelle post-opératoire sans lunettes n'est pas maximum, n'est pas considéré comme une complication.  Ceci est dû à une cicatrisation de la cornée qui sort un peu de la normalité et qui est imprévisible (hormis l'éventualité d'un cas de myopie beaucoup trop forte, opérée à tort).



Au total, en respectant les contre-indications, cette technique donne d'excellents résultats, simplement et sans risque.

-------------- Les tarifs --------------------------------------------------------


Cette chirurgie réfractive ne fait pas partie de la nomenclature des actes pris en charge par la sécurité sociale. Elle ne donne donc lieu à aucun remboursement. Par contre, la plupart des mutuelles complémentaires offrent un forfait (allant de 25 à 100% du tarif).


Les tarifs sont les mêmes quelque soit l'amétropie à corriger (myopie, hypermétropie, astigmatisme) et son degré, mais varient selon la technique mise en œuvre :


Les tarifs suivants s'entendent par œil et se décomposent en frais de clinique et honoraires chirurgicaux.

La consultation, une fois la décision opératoire prise, se termine par la signature :


    - de la fiche de "consentement éclairé"  (consulter la fiche de consentement éclairé)

    - du devis de l'intervention

   


    A ce tarif de l'acte lui-même, il faut ajouter celui de la topographie cornéenne (Orbscan) , réalisée à la clinique, juste avant l'opération.


(60 euros, pour l'analyse des deux yeux)

    Sur un œil normal, l'image d'un point à l'infini se projette sur la rétine en un seul et unique point. "L'image d'un point est un point".


    Cette parfaite focalisation dépend de la longueur du globe oculaire, et de la puissance de convergence de cornée d'une part, du cristallin d'autre part.

    Chez le myope, tout se passe comme si (c'est le plus souvent le cas) l'oeil était "trop long" : l'image d'un point est un point, mais focalisé en avant de la rétine. Au niveau de la rétine, l'image est une tache (vision floue).


    Le but du traitement est donc de "reculer" la focalisation de l'image, exactement sur la rétine. Pour cela, on pourrait raccourcir le globe oculaire (difficile...), enlever le cristallin et le remplacer par un cristallin artificiel moins puissant (c'est l'opération de la cataracte), ou rendre la cornée moins cambrée.

    C'est  cette dernière option qui est choisie ici.

      Le laser Excimer est un faisceau lumineux qui va "abraser" la cornée, en son centre, afin de la rendre plus fine de quelques microns (millièmes de mm.)


    Ainsi, la cornée aura un pouvoir de convergence diminué. Elle focalisera donc l'image plus en arrière, sur la rétine, permettant une vison nette

  L'œil anesthésié par collyre est maintenu ouvert         Une pastille imbibée d'alcool est déposée                   ce qui permet de décoller la couche

par un écarteur et fixe la lumière du microscope.                        quelques secondes,                                            superficielle (épithélium)

                    Par un léger grattage, l'épithélium est retiré sur une surface suffisante.                                         Le centrage du laser est effectué.

       Le traitement commence : l'abrasion est bien visible, augmentant en surface progressivement, restant bien centrée. Ceci dure 10 à 20 secondes.

               La surface cornéenne est mouillée, puis une lentille de contact est mis en place.                   Après quelques clignement, la bulle va disparaître

Film : Myopie par laser excimer

(extraits)

Cliquer sur l’image pour la vidéo,

patienter quelques secondes...

(durée : 1 mn 16")

(a)

OPHTA 33 Docteur Olivier MALAUZAT

Chirurgie de la cataracte, du glaucome, du strabisme, de la myopie au laser, de la presbytie, à Bordeaux







Chirurgie de la cataracte Bordeaux, phacoémulsification de la cataracte, Aqualase, Ozil, traitement et chirurgie du strabisme convergent divergent et vertical, nystagmus, chirurgie réfractive, myopie par laser excimer, hypermétropie  par laser excimer, astigmatisme par laser excimer, myopie par laser Femtoseconde, myopie par lasik, chirurgie de la presbytie par implant intra-oculaire, traitement chirurgie du glaucome, trabéculectomie et sclérectomie pour glaucome, clinique Théodore Ducos à Bordeaux, chirurgie ophtalmologique, chirurgie ambulatoire, presbytie, rétine, chirurgie de l'oeil, baisse d'acuité visuelle, laser, problème de vue, docteur Malauzat ophtalmologiste spécialiste de la vue à Bordeaux, œil sec, fond d'œil, vue enfant, traitement du glaucome par laser SLT, œil qui pique, œil rouge, mal à l'œil, laser yag, maladie du vitré, corps flottants, photos d'œil, vidéo de chirurgie des yeux, collyres contre le glaucome

------------------------------  POUR EN SAVOIR PLUS, CLIQUER ICI  ------------------------------

  CLIQUER 

  CLIQUER 

--------------  Le Centre de Laser -----------------------------------------------------------------------------------

    L'Institut Bordelais de la Vision, premier centre de chirurgie réfractive à Bordeaux, où opère le Dr MALAUZAT, est doté des techniques les plus en pointe en matière d'opération au laser ophtalmologique pour traiter myopie, hypermétropie et astigmatisme.

    L'opération de la myopie au laser se pratique à l'Institut Bordelais de la Vision à Bordeaux, généralement le vendredi, et prend environ une heure. Le patient doit venir accompagné.

250 avenue Thiers

33100 BORDEAUX

05 57 54 52 23

www.ibvision.fr